Gâteaux à la broche Il y a 4 produits.

Caractéristiques

Ce gâteau cuit sur une broche au feu de bois est surtout connu et reconnu de par sa forme conique avec des pics plus ou moins grands qui font penser aux aiguilles d'un sapin.

Formé de plusieurs couches successives croissantes, ce gâteau aussi gourmand que fascinant éveille les papilles et invite à un voyage au cœur du terroir, les ingrédients utilisés sont naturels et goûteux, son mode de cuisson artisanal au feu de bois est absolument incroyable !

C'est un vrai spectacle et une vraie chance de pouvoir y assister.

Il existe quelques différences gustatives et esthétiques entre le gâteau à la Broche des Pyrénées et celui de l'Aveyron, chaque région défend sa recette et la forme de son gâteau, les Pyrénéens le réalisent avec des pics beaucoup plus saillants, ce qui leur permet de le surnommer le "Pic des Pyrénées", alors que celui confectionné en Aveyron contient beaucoup moins de pics.

Il est rare de voir un gâteau à la broche de petite taille, il est en général confectionné pour au moins 20 personnes, sa préparation et sa cuisson demande beaucoup de travail et de savoir-faire, il faut que la broche soit tournée manuellement pendant toute la cuisson, les procédés mécaniques sont parfois utilisés mais cependant peu recommandés, car de cette façon le gâteau est moins savoureux et le manque d'irrégularité dans les pics lui fait perdre tout son charme.

Recette pour un gâteau de 3 kg (soit pour environ 50 personnes)

1 Kg de farine type 55,

24 œufs frais,

1 Kg de beurre fermier,

1 Kg de sucre cristallisé,

2 paquets de levure chimique,

1 fiole d’amande amère.

La recette peut avoir quelques variantes, chacun peut la modifier légèrement au niveau des parfums (Rhum, amande amère, fleur d'oranger, zeste ou jus de citron, poudre d'amande, etc.) ou dans la façon de procéder (la façon de mélanger les ingrédients), mais dans tous les cas, le résultat final sera un délice.

Le procédé :

Faire fondre le beurre, mélanger les œufs et le sucre pour obtenir un ensemble homogène qui nappe la spatule en bois, continué de remuer et y incorporer progressivement la farine et le beurre fondu.

Pour finir, introduire un parfum à la préparation selon votre goût (vanille, amande amère, rhum, citron, chocolat, café…).

La cuisson :

La cuisson se fait au feu de bois, il vous faut un foyer assez important afin que la chaleur dégagée soit suffisante.

Positionner sur la broche le moule conique en bois (idéalement en hêtre, chêne ou bouleau) ou en inox, et l'entourer avec du papier sulfurisé ou kraft enduit de beurre, le ficeler au cône (comme un rôti) pour qu'il tienne bien, il faut placer un bac récupérateur au-dessous de la broche pour pouvoir récupérer l'excédent de pâte à l'aide d'une louche pour le reversé sur le gâteau au fur et à mesure de la cuisson.

Il est conseillé d'être au moins 2 pour effectuer la cuisson, une personne qui fait tourner la broche (toujours dans le même sens) et une autre qui verse la pâte.

Avant de commencer, il est important de chauffer en premier le moule seul, pour que la première couche de pâte se cuise instantanément et permette une bonne adhérence pour la pâte à venir, il faut tourner la broche sans cesse et verser la pâte plus ou moins lentement, avec des gestes précis et maîtrisés, au fur et à mesure verser avec une louche la pâte tout au long de la broche en comblant tour à tour tous les creux.

Il est bon de laisser cuire 2 ou 3 min le gâteau toutes les 3 ou 4 louches, afin que chaque couche cuise bien et soit croustillante.

La cuisson peut prendre 1 à 2 heures, elle demande beaucoup de patience et d'attention.

Une fois que toute la pâte a été versée et que le gâteau et ses pics sont bien dorés, il faut le laisser refroidir avant de la démouler et le présenter sur un plat à la verticale avec la cime vers le haut.

A quelle occasion le déguster ?

A l'origine, ce gâteau se dégustait à Noël, mais aujourd'hui, toutes les occasions sont bonnes pour le savourer ! Pour un mariage, un anniversaire, en famille, entre amis ou avec des voisins, on peut aussi le décorer comme une pièce montée selon l'occasion, avec des fleurs, de la dentelle, des perles de sucres, des personnages, etc.

Il est souvent confectionné pendant les longues soirées d'hiver, réunissant toute la famille et les amis près du feu, on peut le manger à l'apéritif accompagné d'une coupe de champagne, ou en dessert seul ou avec de la glace, un coulis, des fruits ou de la crème anglaise, c'est aussi un plaisir au goûter avec du chocolat, du miel ou de la confiture.

Il est délicieux encore tiède juste après sa cuisson ou froid et même plusieurs jours après sa confection quand il est un peu rassi.

Le gâteau à la broche peut se congeler ou se conserver pendant plusieurs semaines dans une boite en métal après avoir été coupé en tranches.

Plus qu'un simple gâteau, c'est un véritable lien familial Cette recette qui est présente dans tous les livres de recettes de grands-mères, se transmet de génération en génération depuis plus de 2 siècles, c'est un savoir-faire familial qui ne se maîtrise qu'après plusieurs années de pratique et d'observation.

Plus qu'un rituel, c'est avant tout une passion, une tradition respectée et appréciée de tous, petits et grands affectionnent particulièrement ce moment où toute la famille est réunie autour d'un bon feu pour assister à ce merveilleux événement ! Ce gâteau est une véritable œuvre d'art et le regarder cuire est déjà un moment festif de convivialité et de partage extraordinaire, on se rencontre, on discute, on chante, on hume les douces odeurs qui se dégagent du foyer.

Une sublime expérience culinaire qui rapproche les gens et réchauffe les cœurs !

La confrérie du gâteau à la Broche

Et oui, ce gâteau suscite un véritable engouement et certains de ses plus fidèles admirateurs ont crée une association en 1998, la confrérie du gâteau à la broche d'Arreau (Haute Pyrénées) qui compte plus d'une quinzaine de passionnés qui se déplacent sur toutes les foires et tous les salons de France dans le but d'offrir l'opportunité et le bonheur de faire connaître et déguster ce divin gâteau.

Le gâteau à la broche possède aussi sa propre fête, elle se déroule tous les ans au mois de juillet depuis presque bientôt 20 ans, cette manifestation attirent chaque année plusieurs milliers de personnes et la confrérie confectionne à cette occasion un gâteau vertigineux atteignant les 1.80m de hauteur, un vrai spectacle pour les passants qui sont ravis de pouvoir assister à cette attraction aussi impressionnante que féerique !